Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Togo >

Une tradition bafouée par Philippe Dzek Amevigbe

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Un soir, Tana, une élève studieuse, de retour du lycée était surprise par les tantes de son prétendant venues pour l’emmener en vue de subir les cérémonies de mariage. Sans s’y opposer, elle parvient par des manières insidieuses à bafouer la tradition afin de reprendre les études ultérieures couronnées par le diplôme universitaire.

Revenue pour informer ses parents de l’obtention d’une bourse pour les études doctorales à l’étranger, elle fut victime d’un enlèvement au cours d’un accueil organisé en son honneur par sa communauté. Réchappée, elle précipite son voyage.

Dans ce récit, l’auteur Philippe Dzek Amevigbe, docteur en éducation et chercheur, touche à la question de la bonne image de la fille, du mariage précoce et de l’envie.

Il est aussi l’auteur de L’Arbuste déraciné, L’autre côté du miroir, Le mouton à cinq pattes.


Philippe Dzek Amevigbe est également coordinateur du ROCARE-TOGO

FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS