Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Togo >

Togo : Rapport du Café ROCARE pour l’édition 2008 des Subventions pour la recherche

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Ce samedi, 20 juin 2009, la salle de conférence du Village du Bénin a servi de cadre aux chercheurs et aux amis du Rocare pour l’organisation du Café-Rocaré. A travers cette manifestation, le Rocaré-Togo entend partager avec le public les résultats des recherches effectuées dans le cadre des petites subventions 2008.

Tout a commencé à 9h avec la présentation de ROCARE par le coordinateur National.

Dans sa présentation, le coordinateur a insisté sur l’historique, la vision et la mission du Rocaré. La vision essentielle du Rocaré est de donner un visage africain à l’éducation et à la recherche en éducation en Afrique. Dans cette perspective, ROCARE offre aux jeunes chercheurs la possibilité de s’engager dans des activités de recherche collaborative ou menées sous la houlette de chercheurs vétérans.
 
Présentation des études

  1. Le rôle de la société civile dans l’éducation à la citoyenneté au Togo. par l’équipe KOKODOKO
  2. Evaluation de l’éducation à la citoyenneté démocratique dans l’enseignement secondaire au Togo par l’équipe ADZOYI

 Debats

Les débats autour de ces deux présentations ont tourné autour des questions de méthodologie et d’interprétation. Ils ont porté sur les résultats, le plan de travail, la collecte des données et les recommandations ou plaidoyer.
Ces débats se sont également intéressés au répertoire des organisations de la société civile togolaise, la place de la chefferie traditionnelle : :une institution de la société civile ou politique, la problématique même de l’enseignement de l’Education Civique et Morale dans nos écoles.

 Conclusion

Il été décidé de mettre sur pied une équipe pour réfléchir sur l’éducation civique et morale au Togo.
Le coordonnateur national, en présence du Président du Comité scientifique, a eu à évoquer le mécomportement de certains récipiendaires qui voulaient faire à leur volonté. Il s’agit en réalité d’étudiants ayant fait leur adhésion pour participer au programme. Ils ne sont donc pas au parfum des règles qui régissent l’administration de Rocare–national. Ils ont reçu l’admonestation du bureau et promis de se référer à la hiérarchie dans des cas pareils.
Un rafraîchissement àet la visite de expositions a mis fin à la rencontre

Kossi souley GBETO

Secrétaire Nationale de Rocare-Togo

FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS