Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Togo >

Togo : La Coordinatrice régionale du ROCARE en visite à Lomé, a rencontré les membres du ROCARE-Togo

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Dans le cadre d’une mission effectuée à Lomé auprès de la Direction de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), dans le cadre de l’instauration de nouveaux partenariats, Mme Djénéba TRAORE, Coordinatrice Régionale du ROCARE est arrivée à Lomé, le 26 octobre 2010. En marge de sa mission, elle a rencontré, à sa demande, le Coordinateur National, M. Philippe Dzek AMEVIGBE et une dizaine de membres du ROCARE-Togo. La rencontre a eu lieu le vendredi 29 octobre 2010 de 10h à 13h 20 à l’Espace Culturel Africain.

Après les salutations d’usage et la présentation des membres de l’équipe, M. AMEVIGBE a tenu à inscrire le voyage de la Coordinatrice Régionale à Lomé dans son contexte. Selon lui, l’augmentation des besoins impose au ROCARE, la nécessité de chercher, en dehors de ses partenaires traditionnels (CRDI, ADEA, Ministères des affaires étrangères des Pays-Bas, etc.) d’autres partenaires financiers. C’est ce qui justifie la présence à Lomé de Mme Djénéba TRAORE. Pour conclure son intervention introductive, le Coordinateur National du ROCARE-Togo a, d’une part, félicité Mme TRAORE pour son dynamisme et sa détermination à faire rayonner notre réseau dans le monde entier et invité, d’autre part, l’assistance à des échanges fructueux, à bâtons rompus.

Prenant la parole, la Coordinatrice Régionale a fait un bref rappel historique du ROCARE, de sa création, le 12 février 1989 à Freetown (Sierra Leone) avec le soutien du CDRI à nos jours. Depuis, d’autres partenaires ont apporté leur appui technique et financier au ROCARE, notamment, le Ministère des Affaires Etrangères des Pays Bas, l’UEMOA, la Coopération Suisse (DDC), la Coopération Suédoise (ASDI), l’USAID, l’UNICEF, l’UNESCO, PLAN International, La Fondation ECOBANK, la Fondation Paul Gérin-Lajoie, la liste n’étant pas exhaustive. De même, la contribution des Ministères en charge de l’Education et de la Recherche des pays membres du ROCARE qui abritent les Coordinations Nationales a été saluée.

Concernant le Programme ROCARE des Subventions pour la Recherche Interdisciplinaire, la Coordinatrice Régionale a souligné l’importance de cette activité pour la formation de la relève par les chercheurs juniors. Elle a remis à la Coordination Nationale les bulletins d’information de l’Agenda panafricain de recherche sur l’intégration pédagogique des TIC (PANAF Edu) en insistant sur la promotion de la publication scientifique au sein de ROCARE.

 Au cours des débats, les points suivants ont été abordés

  • Création du statut de « Tuteurs » pour les jeunes chercheurs lauréats du Programme des Subventions, en vue de les préparer à devenir parrains scientifiques ;
  • Création d’une revue pluridisciplinaire pour permettre aux chercheurs de ROCARE qui n’ont pas le champ de l’éducation comme spécialisation, de produire des articles scientifiques afin d’assurer leur promotion au sein du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) ;
  • Visibilité des membres du ROCARE au Togo : Est-ce que les institutions togolaises sollicitent les membres de ROCARE pour leur appartenance institutionnelle ou comme simple citoyen ? ;
  • La nécessité d’impliquer le ROCARE-Togo au niveau les études transnationales à venir ;
  • Le lancement prochain des recherches transnationales (dont les financements sont à rechercher) pour donner l’occasion aux chercheurs séniors et juniors de travailler ensembles autour d’une problématique ;
  • La recherche scientifique et le développement économique et social du continent africain ;
  • La prise en compte des spécificités féminines dans les Universités africaines et la nécessité de créer des « bureaux genre » ;
  • Les politiques éducatives en Afrique ;
  • L’analyse critique des programmes éducatifs.

Au terme des échanges, la Coordinatrice Régionale a remercié le Coordinateur National pour sa contribution à la réalisation du bilan prospectif du ROCARE et lui a remis une copie du projet de plan d’action stratégique 2011-2015 du ROCARE pour information et avis.

La Coordinatrice Régionale a également exprimé toute sa satisfaction par rapport à la tenue de la rencontre qui a donné lieu à des échanges fructueux et constructifs. Enfin, Mme Djénéba TRAORE a félicité les jeunes docteurs de ROCARE-Togo pour leur dynamisme et leur a souhaité plein succès dans leurs carrières. Le Coordinateur National a, quant à lui, extériorisé ses sentiments de joie pour la tenue du déjeuner de travail qui a ouvert la voie à une série de rencontres de travail initiées par la Coordination Nationale. Il n’a pas manqué de remercier la Coordinatrice Régionale pour le déjeuner offert sur place, ce qui a donné à ce rendez-vous une ambiance festive appréciée par tous.

Dr. Kossi Souley GBETO, Secrétaire Général de ROCARE-Togo

FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS