Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Togo >

ROCARE Togo : Réunion mensuelle du groupe G12 - avril 2012

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le samedi 31 mars 2012, dans l’enceinte du Collège Descartes à Lomé, s’est tenue la réunion mensuelle du Groupe des 12 du ROCARE Togo.

La réunion a débuté après 15 heures sous la direction du Coordinateur national, Dr AMEVIGBE. Comme à l’accoutumée, il était inscrit à l’ordre du jour une première séance de renforcement de capacité en langue anglaise et une seconde séance consacrée à la présentation et à l’analyse collective des sujets de recherche présentés par des étudiants en master ou en thèse de doctorat.

Concernant la première séance, en l’absence du chargé de cours habituel en langue anglaise (empêché), monsieur AMEVIGBE s’est chargé de proposer un extrait de texte de roman traduit en anglais pour alimenter les échanges et le débat dont l’objectif pédagogique était d’amener les participants à se familiariser avec la langue anglaise et à se donner le goût de s’exprimer plus souvent en anglais.

A la fin de cette première partie de la séance, des propositions ont été faites à ce sujet. C’est ainsi que monsieur YABOURI a fait la proposition que les séances de renforcement de capacités en anglais puissent adopter une approche fonctionnelle au plan pédagogique de sorte que les objectifs et le matériel pédagogiques soient adaptés au domaine et au langage de la recherche, centre d’intérêt de la plupart des participants.

Me KOMLAN, formatrice à la Direction des Formations-DF- (ex-DIFOP) a invité le groupe à participer aux séances mensuelles d’échange en matière de didactique de langue anglaise entre professeurs d’anglais à la DF à Lomé. Elle a proposé une rencontre d’échanges sur les méthodes les plus actuelles en matière de renforcement de capacité en langue anglaise avec une coopérante américaine en service à la DF.

Avant l’entame de la seconde partie de la séance, monsieur AMEVIGBE a informé le Groupe des changements institutionnels et de personnel intervenus au ROCARE régional au Siège à Bamako (Mali). Désormais, monsieur SIDIBE (Mali) est Secrétaire Exécutif, Mme RABIOU (Niger) est Chargée de Programme et Mme NINA (Mali) est assistante de Programme.
La présentation et l’analyse collective des sujets de recherche sont intervenues à la suite de cette information d’ordre administratif.

En premier lieu, monsieur PALASSI Konga a présenté son sujet de thèse intitulé : Pouvoirs locaux et développement local au Togo. Les rapports de pouvoir entre acteurs dans la région de la Kara. Ce sujet de thèse s’inscrit dans la socio-anthropologie de développement. Nombre d’intervention ont porté des critiques (dans l’esprit d’améliorer) à l’endroit de la formulation du sujet et de la méthodologie adoptée, notamment les apparentes antinomies entre les échelles locale et régionale dans les sciences sociales et la grande diversité impliquée par l’échelle régionale. Toutefois, l’auteur a répondu positivement à nombre de ces critiques en rappelant ses intentions de recherche, ses stratégies sur la base des paradigmes et de la méthodologie (ECRIS) adoptées.

En second lieu, Mlle GOGOLI ABLAVI JULIE a présenté son sujet de mémoire de master en anthropologie également. Le sujet est intitulé : Genre et professions académiques : les déterminants de la sous-représentation des femmes dans les carrières universitaires de l’enseignement et de la recherche au Togo. Après l’exposé des intentions de recherche et de la méthode envisagée, plusieurs contributions ont été faites. Ainsi, la formulation du sujet dénotant ou connotant les « pièges » habituels du genre dans la mode médiatique et même dans la recherche, à savoir une dominance du discours affectif et du militantisme inconditionnel pour le phénomène du genre qui est pourtant un fait social au sens durkheimien, les interventions ont suggéré une reformulation moins « englobante » du sujet, à même de lui donner une certaine originalité et une approche méthodologique approfondie.

A la fin de cette seconde présentation, le Coordinateur national a clos la séance en rappelant que la prochaine rencontre se tiendra le samedi 28 avril 2012 au même lieu. Il était 18 heures 15 mn. Douze personnes (12) étaient présentes dont deux (02) femmes.

FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS