Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Guinée >

ROCARE Guinée : Présentation des résultats de recherche de la 8e édition (2013) du Programme de Subventions pour la recherche en éducation (PSRE)

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Introduction

Le café ROCARE Guinée, dédié à la présentation des résultats des recherches réalisées dans le cadre de la 8è édition (2013) du Programme de subvention de recherches en éducation (PSRE) a eu lieu le samedi 10 mai 2014 à l’ISSEG de Lambanyi, siège de l’antenne nationale. Cette cérémonie qui a duré près de quatre heures d’horloge (de 9H30 à 13H30) a mobilisé d’éminentes personnalités de la communauté scientifique du pays. En plus des jeunes chercheurs récipiendaires de ladite édition, on notait la présence des membres de la coordination nationale et du comité scientifique national, des parrains scientifiques et des utilisateurs des résultats des deux recherches réalisées dans le cadre de ladite édition, des membres de la direction générale de l’ISSEG, d’anciens ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et des chercheurs juniors et séniors en provenances des IES publiques et privées. La presse écrite et audiovisuelle ne s’est pas fait conter l’évènement. La cérémonie fut placée sous la présidence honneur de Dr Ousmane SOUARE, ancien ministre de l’éducation nationale et de la recherche scientifique et actuel administrateur de l’Université de Simbaya.

Ouverture du Café

L’ouverture du café sera respectivement marqué par l’allocution de bienvenue de Dr Lansana CAMARA, Directeur Général Adjoint chargé de la Formation et du Perfectionnement représentant de Monsieur le directeur général de l’ISSEG empêché. Dans cette allocution, il mettra un accent particulier sur la contribution inestimable du ROCARE Guinée dans le rayonnement de la recherche scientifique en Guinée et l’énorme profit que l’ISSEG tire de sa participation aux activités du ROCARE. Il s’est également réjoui du choix de son institution pour abriter l’antenne guinéenne du réseau.

La seconde intervention sera celle de la Coordinatrice nationale du ROCARE Guinée, Dr Djénabou BALDE, qui se focalisera sur l’historique, les objectifs et les activités du ROCARE et de son antenne guinéenne. L’emphase sera mise sur la participation de la Guinée aux activités du réseau depuis la relance de l’antenne guinéenne, intervenue en 2004, et les bénéfices qu’elle tire de cette participation.

Il reviendra au Professeur Mamadou Pahté DIALLO, ancien ministre de la santé, actuel Chef de chaire de pédiatrie au CHU de Donka et membre du Comité scientifique national de compléter les discours d’ouverture en précisant le rôle de ce comité par rapport à l’attestation de l’assurance qualité des productions scientifiques soumises à la Coordination nationale (propositions et rapports de recherche).

Présentation des résultats

Conformément à l’agenda des présentations, la première équipe présentera les résultats de la recherche portant sur la « Problématique de l’évaluation des apprentissages dans la formation initiale des élèves maîtres de Guinée. » Thierno Mamadou DIALLO, après avoir passé en revue la problématique et l’épistémologie de ladite recherche, a exposé les résultats auxquels ils sont parvenus. Ces résultats révèlent que les pratiques d’évaluation en vigueur à l’ENI ne s’accommodent par toujours des exigences d’un enseignement socioconstructiviste, sur lequel est fondée l’entrée par les compétences. Les items de mémoire (connaissance, compréhension et rarement application) sont surreprésentées dans les épreuves d’évaluation.

Par contre l’encadrement rapproché et quotidien des stages et l’analyse réflexive des activités de stages sont encourageants même si la non variation des situations d’évaluation et les catégories non descriptives des échelles d’appréciation constitue quelques limites. Face à ces résultats, les chercheurs ont proposé comme recommandations, l’élaboration d’un référentiel d’évaluation qui contiendra des situations complexes d’évaluation dignes d’une entrée par les compétences et la formation des acteurs à l’évaluation des compétences.

Les débats fructueux qui suivirent l’exposé ont donné l’opportunité aux chercheurs seniors et aux utilisateurs des résultats des recherches de saluer la pertinence et l’opportunité de la problématique de l’évaluation des apprentissages, de la qualité du rapport qui en découle, ainsi que des limites des pratiques actuelles. Quelques propositions ont été suggérées pour améliorer le rapport de recherche.

Le deuxième thème portant sur « Enseignement supérieur et pauvreté en Guinée » sera présenté par messieurs Alpha Oumar BAH et Makan DOUMBOUYA. Cette recherche s’est appuyée sur une base de données, produite par l’Institut National de la Statistique et portant sur l’enquête légère d’évaluation de la pauvreté. Elle a démontré que le niveau d’instruction et la pauvreté sont en corrélation négative et que le secteur professionnel et plus porteur d’emploi lorsqu’on le compare au supérieur.

Elle révèle que les dépenses d’éducation, l’observation des mesures hygiéniques et l’encadrement des enfants pour les études et le niveau d’instruction des parents varient dans le même sens. L’équipe a émis comme recommandations le renforcement de la politique de scolarisation, la promotion et la diversification de la formation technique et professionnelle.

Les principales suggestions, issues des débats qui en ont suivi, pour améliorer le rapport concernaient la définition de l’ordonnée sur chaque graphique, la redéfinition des pistes de nouvelles recherches, entre autres.

Clôture

Le président de la séance, à la fin de des exposés des deux équipes, s’est réjoui de la contribution efficace qu’apporte le ROCARE dans la promotion de la recherche dans notre pays et surtout de la pertinence et de l’opportunité des problématiques abordées. Il a émis le souhait à ce que de telles initiatives se pérennisent en vue du rayonnement de nos universités qui trouvent leur salut dans la formation de ses acteurs à la recherche.

C’est dans une ambiance festive que la clôture des travaux, par le président de la séance, est survenue à 13H30. Celle-ci était suivie d’une pause café que la Coordination nationale a bien voulu offrir aux participants.

Le rapporteur
Aly André SIMBIANO

FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS