Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Ghana >

ROCARE Ghana : La ministre déplore les critiques à l’endroit du système éducatif

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

 
La ministre de l’Education, le professeur Naana Jane Opoku-Agyemang, a déploré les critiques à l’endroit du système éducatif de son pays comme si ce système n’a jamais donné aucun résultat positif.

Elle a admis qu’il y avait des problèmes avec le système, mais de nombreux Ghanéens ont réussi à les surmonter. La ministre se demande alors pourqu’oi less gens continuent à critiquer le système au lieu de le féliciter.

"Le secteur de l’éducation du pays, malgré les défis, a continué à produire des médecins, des infirmières et des avocats, entre autres. Donc, nous ne devrions pas continuer à le condamner, mais nous devons trouver un consensus sur la façon de restructurer le système " affirma t-elle.
C’était le vendredi 11 juillet 2014, lors de la cérémonie d’ouverture d’un atelier de deux jours organisé par le Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) à Accra.

L’atelier, qui a réuni environ 20 responsables d’institutions d’enseignement et des chercheurs d’Afrique de l’Ouest, a permis de réfléchir sur la façon dont le ROCARE peut implémenter son plan stratégique d’ici la fin de 2016.

Le professeur Opoku-Agyemang a ajouté que tant que les Ghanéens et le continent africain ne seront pas attaché et ne valoriseront pas leur système éducatif on et reconnu, les autres continent ne leur accorderont aucun crédit.

Cependant, elle a salué le ROCARE pour avoir institué un Programme de Subventions pour la recherche en éducation qui vise à encourager les jeunes chercheurs à s’intéresser et à prendre connaissance de la recherche en éducation.

"Le but de la présente initiative audacieuse et potentiellement fructueuse qu’est le Programme des Subventions pour la recherche en éducation est non seulement de renforcer les capacités individuelles et institutionnelles, mais de renforcer la recherche régionale dans le secteur de l’éducation et d’assurer la durabilité de la capacité de recherche. Je comprends que cette initiative donne une formation pratique à plus d’une centaine de jeunes chercheurs de cette région et produit vingt-cinq résultats de travaux de recherche chaque année "at-elle ajouté.

Le président du Conseil d’administration du ROCARE, le professeur K. Adegoke, a noté que le ROCARE mène également un projet visant à évaluer le niveau de mise en oeuvre des réformes dans les universités, en particulier dans le domaine de l’emploi.

Il a ajouté que le projet mettra l’accent sur l’augmentation du taux de chômage, le niveau de pauvreté et ses effets négatifs sur le développement.

Alhaji Rahim Gbadamosi, Coordonnateur national du ROCARE Ghana, a ajouté que le projet examinera la mauvaise performance présumée dans les écoles d’éducation de base dans et au-delà de la sous-région.

Par Bernard Benghan & Emma Wiafe

- See more at : http://www.ghanaiantimes.com.gh/minister-laments-criticsms-of-education-system/

FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS