Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Informations générales >

Le premier numéro du bulletin genre-ROCARE est disponible

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le concept genre qui émane du social "se réfère aux différences et aux relations sociales entre les hommes et les femmes. Celles-ci sont apprises et varient considérablement d’une société, d’une culture et d’une époque à l’autre » (ABC of Women Worker’s Rights and Gender Equality, 2000). Cette définition met en relief l’envergure multidimensionnelle de la question du genre, d’où sa transversalité dans les domaines de la recherche de la formation.

Télécharger le bulletin ici

En effet, ayant comme vocation la recherche scientifique avec comme préalable la formation, le ROCARE considère la question du genre comme un sujet incontournable dans ses réflexions et actions phares. Une telle conception justifie ainsi toute la quintessence de son engagement à contribuer à l’éradication de toutes formes de discrimination entre les sexes, en particulier et d’inégalités sociales, en général. Cet engagement s’avère d’autant plus prégnant à un moment où l’offre d’une éducation de qualité et d’équité pour le développement durable des systèmes d’éducation et de formation de ses pays membres, demeure l’ordre du jour dans les débats et forums nationaux, régionaux et internationaux. Il en est ainsi car malgré les efforts consentis pour répondre à la déclaration de Beijing et de Dakar, la question de la femme et celle du genre dans leur globalité restent toujours d’actualité. En dépit de leur participation significative à l’économie, les femmes restent de plus en plus affectées par la ségrégation fondée sur le genre. Les activités peu rémunérées, le sous-emploi, l’accès inégal au foncier, l’insuffisance de compétences dans l’usage des technologies de l’information et de la communication, entre autres, en témoignent. « Dans le secteur formel, les femmes occupent 4 emplois sur 10 soit (40%) et gagnent en moyenne deux tiers (soit 67%) du salaire de leurs collègues masculins. Seuls 15 pays africains disposent, à l’heure actuelle, de lois interdisant la discrimination entre les genres pour le recrutement des employés » (BAD, 2015). En termes d’appropriation de terres en Afrique subsaharienne, les femmes restent toujours au bas de l’échelle avec 15% d’occupation et en TIC comme source de productivité, les femmes africaines ont 23 %, moins de chances que les hommes de posséder un appareil de téléphonie mobile (BAD, 2015).

En effet, la récurrence de la question du genre sans effet significatif sur la vie des femmes et des hommes de manière générale suscite des interrogations relatives à l’exhaustivité des efforts consentis, à la concrétisation des engagements gouvernementaux et au niveau de sensibilisation et de recherche pour des recommandations et des décisions politiques plus idoines. Quelles que soient les réponses, il y a lieu d’admettre que l’épanouissement socioéconomique de la femme et de l’homme demeure indispensable à la matérialisation de toutes perspectives de développement. Ceci explique clairement le besoin d’une attention plus accentuée sur la question du genre en vue d’une réponse positive, rapide et durable.
Ainsi, la considération valorisée et le traitement impartial des besoins et aspirations de la femme et de l’homme qui renvoient à l’égalité et l’équité des genres respectivement, constituent les bases fondamentales que le ROCARE cherche à promouvoir à travers ses activités de recherche et de formation.

Pour affirmer davantage sa ferme détermination à participer au relèvement d’un tel défi, le ROCARE a décidé de mettre en plus cette revue dont l’objectif principal est de créer un espace interactif d’échange et de partage sur les sujets clés de promotion du genre. Il s’agit particulièrement de réfléchir et débattre sur les facteurs qui menacent et favorisent la cohabitation pacifique et l’épanouissement de l’homme et de la femme.

Cette revue semestrielle et bilingue qui sera diffusée sous forme électronique et imprimée est à l’intention de tous les acteurs et praticiens des institutions ou individus voulant contribuer non seulement à l’assurance d’une éducation de qualité et d’équité mais à l’avancement des secteurs d’éducation et de formation. Cependant, pour l’année 2015, un seul numéro sera diffusé.

Tout en sollicitant votre contribution significative aux échanges et partage d’expériences pour la pérennité de cette revue, le Secrétariat Exécutif vous réitère ses souhaits de bonne et heureuse année 2016 et vous souhaite bonne lecture de ce premier numéro du Rocareforum sur le Genre.

FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS