Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Informations générales >

LES ACTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL DE BAMAKO 2015 SONT DISPONIBLES

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Les actes publiés dans ce document sont issus du colloque international organisé par le Secrétariat exécutif du ROCARE du 2 au 3 mars 2015 à Bamako. Ce colloque qui s’inscrit dans la dynamique de la mise en œuvre du plan stratégique du ROCARE 2012-2016 avait pour objectif de partager les résultats de recherche du réseau et de donner l’opportunité aux autres de partager les leurs.

[ Télécharger ]

Suite à un appel à communications, le Comité Scientifique Régional (CSR) du ROCARE, après une présélection de 52 résumés sur 94 réceptionnés, a procédé à la sélection finale de 22 propositions complètes. A ce nombre, s’ajoutent 3 rapports de recherche du Programme des Subventions pour la Recherche en Education (PSRE) de l’édition 2013 portant sur l’enseignement supérieur et les trois rapports des pays du Groupe transnational 1.

Le colloque consistait en une série d’activités de 3 sections thématiques : des tables rondes, des ateliers, une conférence et des expositions documentaires imprimées et audiovisuelles. Précédées par des communications introductives, les tables rondes s’accentuaient sur la thématique générale tandis que les ateliers sur les sous thèmes (voir prospectus www.rocare.org).

En effet, il importe de signaler que les actes en question, s’inscrivant dans le processus de réalisation de la mission et vision du ROCARE, témoignent de l’engagement et de la ferme détermination des membres et partenaires à soutenir plus efficacement la mise en œuvre des politiques éducatives à travers le partage des résultats de recherche du réseau pour le développement durable des systèmes éducatifs de ses pays membres.

Comme prévu, ces activités d’échange ont effectivement abouti à des réflexions pertinentes et une capitalisation d’expériences susceptibles d’apporter des remèdes aux gangrènes socioéducatives et économiques auxquelles sont confrontées nos sociétés actuelles. Il s’agit du problème d’éducation inclusive de qualité, des résultats d’apprentissage dérisoires, de la déperdition scolaire, de l’analphabétisme, des formations ou des diplômes de faible compétitivité sur le marché du travail, du sous-emploi, du chômage, des conflits religieux et ethniques, des inégalités sociales, etc. En d’autres termes, les communications et allocutions des autorités ont montré que l’éducation ne peut accomplir sa mission dans un monde où les valeurs relatives à la paix et à l’intégration restent ignorées or bafouées et aussi le développement ne peut être durable dans un monde où :

-  Une bonne partie ses populations vit dans la pauvreté ;
-  L’éducation de qualité pour tous semble être une utopie ;
-  Les universités ne répondent pas aux attentes du marché du travail ;
-  La jeunesse, l’espoir de demain perd ses repères ;
-  Les conflits religieux et ethniques deviennent l’ordre du jour avec toutes leurs conséquences sociales, économiques, politiques, culturelles et psychologiques ;
-  L’autonomisation de la femme est reléguée au second plan ;
-  La dégradation environnementale devient inquiétante voire menaçante ;
-  Une bonne de la conscience humaine reste insensible à l’agonie de nos valeurs démocratiques et républicaines.

Elles expriment aussi l’importance que revêtent les supports d’échange et le partage dans le développement et la consolidation des connaissances et des compétences des acteurs de développement des systèmes d’éducation et de formation des pays membres du ROCARE et par extension de l’Afrique toute entière.

Pour conclure, au nom du Président de son Conseil d’administration Professeur AjibadeKasali ADEGOKE, le ROCARE réitère ses sincères remerciements et sa profonde gratitude à tous ses partenaires (le Gouvernement malien, la Direction du Développement et de la Coopération, l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), Swedish International Development Agency(SIDA), le Ministère des Affaires Etrangères des Pays Bas, la Banque Islamique de Développement (BID), Ecobank Mali, le Bureau Régional de l’UNESCO pour l’Education en Afrique (BREDA/UNESCO), l’Association pour le Développement de l’Education en Afrique (GTENF & APENF/ADEA), Andal&Pinal, Institut Africain de Management (IAM), l’équipe du Programme d’Amélioration de la Qualité des Enseignements-Apprentissages par les Sciences(PAQEAS), le Forum of African Women Educationalists (FAWE)) ; aux modérateurs ; aux rapporteur ; aux communicateurs ; aux invités ;à la presse électronique et imprimée ; aux techniciens sous la direction de Monsieur Balogo Maïga ; au personnel de l’Hôtel Mandé et du Centre International de Conférences de Bamako (CICB) ; et à tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont contribué à la réussite du colloque.

[ Télécharger ]

Dr Ida JALLOW SALLAH
Secrétaire Exécutive

Visioconférence

  • NOUS FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS