Accueil > Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) > Articles > Informations générales >

DEUXIEME ATELIER DE FORMATION DU BACKSTOPPING DE L’UNIVERSITE DE GENEVE AU ROCARE

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le Secrétariat Exécutif du Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education (ROCARE) a le plaisir de vous informer qu’un atelier de formation en construction des enquêtes basées sur les tests standardisés aura lieu du 1 au 3 Février 2016 à Cotonou, Bénin.

Il s’agit du deuxième atelier de formation du Backstopping de l’Université de Genève au ROCARE financé la Direction du Développement et de la Coopération Suisse (DDC) du Bénin.

Présentation :
Après les progrès notables en matière d’accès à l’éducation de base, la plupart des pays Africains, membres du réseau ROCARE, sont confrontés à l’impératif de mettre en place et d’analyser des données issues de tests standardisés. De plus en plus, des stratégies d’action en éducation se basent sur la mesure des résultats d’apprentissage des élèves.

L’atelier 2 du Backstopping ROCARE se centrera donc sur les tests standardisés et sur l’analyse des données qui en sont issues.

Objectif de la formation :

Il s’agit d’initier les chercheurs et les praticiens du réseau ROCARE à l’analyse des enquêtes basées sur les tests standardisés.
1. Comprendre les fondements théoriques et méthodologiques de ces enquêtes.
2. Identifier les apports substantiels des études internationales comparatives aux politiques éducatives nationales.
3. Discuter des limites conceptuelles et méthodologiques de ces enquêtes dans le contexte éducatif africain actuel.

Programme :
La formation se déroule sur trois jours comportant chacun un axe thématique. Chaque axe sera porté par l’un des experts internationaux.

Jour 1 (9h—17h) : L’émergence des enquêtes comparatives internationales et leur importance dans les politiques éducatives (Georges Felouzis).
Les enquêtes PISA seront au cœur de cette première journée de formation. De leur logique de fonctionnement à leurs résultats et impacts sur les politiques éducatives, l’atelier permettra aussi de s’intéresser à leurs capacités et limites. Une partie de cette première journée sera également consacrée à la compréhension et à l’interprétation des résultats PISA.

Jour 2 (9h—17h) : Impacts des tests standardisés sur les systèmes éducatifs (Bernard Wentzel).
Deux axes principaux orienteront cette seconde journée de formation. Le premier traitera de la gouvernance de l’éducation par les résultats d’apprentissage en utilisant les exemples de l’Institut Romand de Recherche et de Documentation Pédagogique et de la Suisse.
Le second axe traitera des méthodologies des enquêtes basées sur les tests standardisés et leurs conséquences sur les curricula.

Jour 3 (9h—17h) : Programme d’Analyse des Systèmes Educatifs de la CONFEMEN
Cette troisième journée comportera trois présentations. La première traitera de l’expérience du PASEC dans la mise en place des études comparatives en Afrique Francophone (missions, principaux résultats, nouvelle approche du PASEC). La deuxième présentation se focalisera sur l’expérience du Bénin pour évaluer les acquis scolaires (structure nationale d’évaluation : rôles, fonctionnement et productions). Enfin, la troisième présentation traitera des changements en matière de politiques éducatives favorables à la mise en place d’un système national de mesure des acquis des élèves. Cette dernière intervention reviendra sur le rôle et l’importance de l’évaluation dans le pilotage des systèmes éducatifs et présentera un état des lieux des structures nationales d’évaluation.

Intervenants :

Pr. Georges Felouzis  : Professeur de sociologie des politiques éducatives à l’Université de Genève, les thèmes de recherche de G. Felouzis tournent autour de trois axes principaux :
-  l’évaluation des politiques éducatives
-  la ségrégation ethnique à l’école et ses conséquences
-  le parcours des étudiants dans l’université
Il dirige actuellement le Groupe Genevois d’Analyse des Politiques Educatives.

Pr. Bernard Wentzel : Directeur de l’Institut Romand de Recherche et de Documentation Pédagogique (IRDP), B. Wentzel a occupé́ des postes de chercheur et de formateur universitaire en France et en Suisse. Ses recherches l’ont amené́ à s’intéresser à l’insertion professionnelle des enseignants et à leur formation initiale.

Equipe Technique du PASEC : M. Moussa Ounteni et M. Antoine Marivin
Le PASEC a été́ créé́ en 1991 par des Ministres en éducation pour réaliser l’évaluation des acquis scolaires. Il contribue au dialogue sur les questions de qualité de l’éducation. Le programme participe à la diffusion des méthodes d’évaluation et au renforcement des capacités des pays du Sud.

FAIRE DON

PARTENAIRES

BIBLIOTHEQUE

PUBLICATIONS